• Mon engagement, mes motivations.

    Mon engagement, mes motivations.  Je pense que l'écologie politique est la seule voie permettant de répondre aux incessantes contradictions de fonctionnement de nos sociétés. Quelqu'en soit le prix, nous devons faire ce choix avec radicalité et courage, parce qu’ « il est urgent d'en passer par là ».

     

     

     

     

     


    Tous nos compromis ont abimé le monde, abimé notre société, abimé ... jusqu’à notre pensée. Nos habitudes de fonctionnement suffisent à légitimer toute les aberrations : nos vieux, nos enfants, nos déplacements, notre environnement, nos habitations, notre santé, notre alimentation, notre éducation, nos loisirs se composent de plastiques, de vitesse, d’excès, de maltraitance, d'instrumentalisations, de pesticides et de vrais dangers globaux.
    Pourtant le progrès est là. Nos capacités de communication sont incroyables. Notre connaissance du monde et notre maîtrise de la science sont immenses. Nous gardons la mémoire de nos schémas sociétaux les plus catastrophiques. Nous avons les compétences pour mieux faire, pour bien faire.
    Il ne faut pas abandonner à l'individu seul le soin de réparer, par des initiatives citoyennes, ni à des groupes d’individus de « tenter » par des actions associatives. C'est bien le « politique » qui doit penser, décider et appliquer. Il a cette responsabilité. Cela doit devenir sa tâche.
    L’écologie politique est la seule politique qui aborde les problématiques de manière transversale. Je revendique les méthodologies du développement durable car c'est l'individu qui en est le centre et non des intérêts systémiques. Je connais cette méthodologie, je l'enseigne. Par retour d’expérience, je sais qu'elle fonctionne lorsqu’elle est rigoureusement et consciencieusement appliquée. Je sais que chaque action peut être menée avec des intentions sociales, économiques, environnementales et éthiques : contrairement à ce que disent nos détracteurs nous ne sommes pas écolo centrés.
    Je me présente à vous à ces élections. Je sais ce que cela implique, en termes d’investissement et de compétences. Ce n'est, ni plus, ni moins, de la députation dont il est question !  Et c’est avec conviction et détermination que je présente ma candidature.
    Pour autant, sans vouloir froisser  les républicains les plus radicaux d'entre nous, je pense que ces législatives sont aussi un tremplin important pour nos ambitions et nos idées politiques.
    Après les cantonales, après les prochaines présidentielles, ces élections législatives permettent d'assurer une récurrence d'image. En me présentant pour la première fois aux cantonales et en y recueillant 7,6 % des suffrages, je me suis inscrit, avec EELV, dans le paysage politique et je pense y avoir été cohérent. Me présenter à nouveau à la population permet d’affirmer cet ancrage, pour conduire avec succès la réussite d’une politique écologique sur nos territoires.

    Alain Plantaz

    http://data0.eklablog.com/alainplantaz/mod_article32102949_4fa3d57193cfe.jpg http://data0.eklablog.com/alainplantaz/mod_article32102949_4fa3d571ef69c.jpg


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :